Huge

De Holopedia
Aller à la navigation Aller à la recherche


Huge [judʒ], de son nom civil Arth Morrens, est un Humain qui a fait partie de la Guilde avant de la quitter puis de se mettre au service de l’Ordre Jedi. Dans une relation amoureuse avec la padawan Jaina Fanger, il quitte l’Ordre avec elle pour mener une vie paisible.


Jeunesse

Arth Morrens est né sur Talorande en +155, fils du légendaire soldat Frank Morrens. Aimé aux premières années de sa vie, tout bascule au cours d’un voyage sur Coruscant en 158 ap.BY : échappant à la vigilance de ses parents, il se perd et prend un mauvais ascenseur qui le fait descendre dans des niveaux inférieurs. De fait, il croit avoir été abandonné.

Incapable de trouver de l’aide, il se débrouille seul pour manger et dormir, notamment dans un coin où personne ne peut le trouver. Il vit plusieurs mois comme ça, ce qui l’endurcit considérablement.


Mais un jour, il subit les sévices d’un Dug qui compte se servir de lui à des fins sexuelles. Comprenant inconsciemment qu’il était en danger, le petit garçon essaie de se défendre et, avec une barre en fer, frappe mortellement son agresseur. Fuyant sa cachette et ce qu’il venait de faire, il est de nouveau perdu dans les méandres de Coruscant.

Cet événement provoque chez lui un traumatisme tel que son cerveau s’imperméabilise de tout ce qui peut avoir attrait à la sexualité, lui conférant une innocence extrême y compris plus tard, à l’adolescence.


Il tombe dans un quartier rouge, dans lequel il fait la rencontre de Lana, une jeune prostituée Twi’lek. Cette dernier s’attache à cet enfant et l’aide financièrement, dans la mesure de ses maigres moyens. Il peut ainsi, quand elle n’est pas avec un client, dormir dans son logis. Il est ainsi en sécurité, et toléré par la maquerelle qui accepte de le nourrir à l’occasion. Pendant trois ans, le garçon arrive à vivre à peu près correctement – même s’il est trop jeune pour comprendre réellement le métier des filles.


Mais un jour, Arth s’attire des problèmes auprès d’un gang. Cherchant refuge auprès de Lana, cette dernière le cacha dans un placard. Le chef du gang lésé, dénommé Tijen Larsu, monte et cherche l’enfant. La Twi’lek, tentant de le protéger, somme l’individu de partir ; ce dernier la menace de mort et, tandis qu’il s’approchait de la cachette, la jeune fille l’attaque. En réponse, il la prend à la gorge, la plaque contre le meuble et la transperce de sa vibrolame, laquelle passe à travers la porte à quelques centimètres du garçon.

Pour autant, le meurtrier l’abandonne pour poursuivre ses recherches dans l’établissement. Après de longues minutes à entendre son amie agoniser, Arth sort de sa cachette pour trouver la Twi’lek éventrée. Cette vision et cette situation le traumatisent elles aussi, causant chez lui un immense sentiment de culpabilité. Cette vision de la jeune fille dénudée et massacrée brise l’âme d'Arth, lequel aura un réflexe de ne pas pouvoir voir le corps d'une femme nue, ni une représentation.

Quand les autres filles découvrent le carnage, elles chassent immédiatement le garçon pour qu’il ne leur cause plus d’ennuis. Il n’a plus de toit, plus de nourriture et des bandits à ses trousses.


Le gang de « César »

Cet incident fait parler de lui auprès d’un autre gang, rival. Un Wookie le retrouve et, ne pouvant être compris, fait appel à un Kiffar : ce dernier propose au garçon de le rejoindre dans son propre gang, où il serait bien mieux protégé. N’ayant pas vraiment le choix, le garçon accepte.


Cet homme qui l’avait recueilli se nommait Zaff Hari, mais il se faisait appeler César. Un individu certes hors-la-loi, mais scrupuleux et bienveillant. Il enseigne au jeune Arth la lecture, l’écriture et les mathématiques rudimentaires… mais aussi une certaine forme de savoir-vivre ; une éducation de base, en somme. Bientôt, le garçon devient la mascotte du gang.


Plusieurs années durant, Arth apprend la mécanique et à réparer des moteurs, à manier des blasters – et il s’avère être doué au tir. Ses progrès sont tels que les membres l’appellent bien vite « Huge », soit immense. Dans le même temps, le mot d’ordre de César est de maintenir l’enfant loin de l’alcoolisme, du sexe et de la drogue – tout du moins, tant qu’il n’en a pas l’âge.

Quand il a une dizaine d’années, il est autorisé à participer à sa première mission sous la coupe de Zaff. Une affaire de chasseuses de primes misandres qui, plusieurs fois, venaient chercher des noises au gang. Ces confrontations rendent le garçon très mesquin envers les femmes en général, et l’ultime de la mission finit en bain de sang, au cours duquel il en tue quelques-unes.


Peu après, il fait ses premières missions en solo : éliminer un indic ennemi, ou descendre des voleurs de mendiants… des missions faciles où il y avait besoin davantage d’agir que de négocier.


Au cours d’une promenade entre membres du gang dont Huge fait partie, leur route croise celle d’un groupe de Mandaloriens ; ces derniers se montrent désagréables et hautains, prétextant être dus au respect et à la crainte sur le simple fait qu’ils sont Mandaloriens.

Suite à ces échanges tendus, un conflit de groupes éclate entre les Mandaloriens et les hommes de César : les premiers attaquent en force la base des seconds et Huge est maintenu à l’écart de l’affrontement, beaucoup trop dangereux pour lui. Après la bataille, César et ses hommes l’emportent à un lourd prix, mais le gang gagne en réputation et beaucoup de gens veulent le rejoindre.


Huge vit une nouvelle expérience désagréable avec la gent féminine quand une adolescente de quatorze ans rejoint le gang. Mais son comportement désagréable et même insultant la lui rendent particulièrement antipathique, d’autant plus qu’elle se montre méprisante à l’égard du garçon. Elle finit par s’en aller, mais non sans avoir laissé une marque déplaisante.


En 164, César décide de mettre un terme au gang rival. Huge insiste pour participer malgré la dangerosité de la mission : un groupe d’intervention est mis sur pied et attaque la base de leurs ennemis. Le chef, qui avait tué Lana, est à son tour éliminé ; blessé d’abord et à terre, Huge se jette sur lui pour l’achever, par vengeance. Par la suite, le garçon prend le blaster du chef en butin.

Pour fêter ça, la bande s’organise une grande fête au cours de laquelle Huge se prend sa première cuite. Mais il découvre aussi les ravages des drogues en voyant un des gangsters devenir très dangereux et même terrifiant tandis qu’il est sous leur emprise. Par conséquent, le garçon se fait le serment de ne jamais y toucher.


Mais alors que le gang est à son apogée, vers la fin de l’année 165, il se fait attaquer par un groupe d’intervention de la République, mené par Frank Morrens qui a retrouvé la piste de son fils. Les bandits, répliquant à l’agression, se font éliminer en un rien de temps. César permet à Huge de s’enfuir par un conduit d’aération ; il ressort une centaine de mètres plus loin, dans la rue, à nouveau livré à lui-même mais avec plus de maturité et des connaissances acquises.


Remontant progressivement les niveaux de Coruscant, il prend un vieux transport Dx9 à l’abandon qu’il arrive à faire décoller, avec encore un peu de carburant. N’y connaissant pas grand-chose au pilotage, il arrive à quitter miraculeusement sans heurt la capitale et se promène dans les systèmes voisins. Il revend quelques objets oubliés dans l’appareil par les anciens propriétaires et vit de larcins pendant trois ans, souvent pour s’acheter à manger ou du carburant. Doué au tir, il chasse aussi quand il en a l’occasion, revendant des peaux ou du gibier.

Plus tard, il baptise son vaisseau La Fumée, car pensant que les autorités cherchent constamment à l’attraper, elles n’y arrivent jamais.


Au sein de la Guilde des contrebandiers

Première mission

Alors qu’il est aux alentours de Nar Shaddaa, il entend parler d’une proposition de prime payée par la Guilde des contrebandiers. Voulant tenter sa chance, il se présente donc auprès de Waren Horn qui accepte de lui confier le contrat : une mission d’escorte.

Il doit mener une scientifique, Pandora Strickwell, jusqu’à Coruscant pour qu’elle y dirige un conclave afin de sensibiliser le Sénat sur une question écologique : les snööphs, des petits animaux à fourrure bleue de Pandora, étaient menacés sur une lune par le groupe pétrolier Galactic Oil Karakaa. Le contact entre les deux est tendu, notamment de par le caractère très impulsif de Huge.

La mission se déroule sans problème, mais alors que La Fumée arrive près de Coruscant, Huge décide de repartir afin d’aller chercher des spécimens, pensant que ça aiderait la scientifique.


Ils se rendent sur Pandora. Trouvant un mercenaire de la Karakaa qui refuse de parler, Huge l’élimine, ce qui attire l’attention d’autres hommes. Prenant des spécimens de snööphs non loin, ils se font intercepter lors de leur retour à La Fumée.

Capturés, Strickwell et Huge sont enfermés. Suivis dans leur voyage par Kitty Myr, une Cathare elle aussi membre de la Guilde, elle se fait attraper à son tour en tentant de les libérer. Ils ne doivent leur salut qu’à une intervention en force de la Guilde.


Dans leur fuite vers La Fumée, Huge et Strickwell retrouvent les snööphs qui avaient été cachés par la Pantorane. Ils arrivent à mettre la main sur le chef des mercenaires, un certain Irvin Galoan, ancien collègue de Strickwell. Ils l’emmènent avec eux, les mains liées.

Se rendant en catastrophe sur Coruscant, le groupe arrive juste à temps pour l’heure du conclave, et Strickwell peut défendre sa cause ; finalement, le Sénat prend son parti et la Karakaa est punie.


Rencontre avec Mimi Terrik-Solo et seconde mission

Recontacté presque immédiatement par Waren, Huge se rend sur Myrkr, à un autre QG de la Guilde, où on lui présente Mimi Terrik-Solo qui lui ferait office de marraine. Mais épuisé par sa première mission, il dort près de vingt-quatre heures d’affilée.

Le premier contact entre Mimi et Huge est des plus houleux : d’un côté, elle montre du mépris à son égard ; de l’autre, la voyant consommer des bâtons de la mort, le garçon s’emporte immédiatement et se permet de lui faire une scène.


Quote1.png Non seulement je ne l'ai pas choisi, mais en plus j'ai l'impression qu'il ne veut pas plus de moi que moi de lui. Quote2.png

Mimi Terrik-Solo, à propos de Huge.


Les hostilités mises de côté, Mimi briefe Huge sur sa prochaine mission : s’en prendre à Zorba le Hutt, père du célèbre Jabba, qui désire de longue date de se venger de la famille Solo. La couverture que donne Mimi est un travestissement avancé en danseuse Twi’lek, ce qui déplaît fortement à Huge. Pour ce faire, elle l’envoie dans un établissement spécialisé de Nar Shaddaa tenu par Annah Wintouraa', une amie twi’lek de Mimi qui lui doit beaucoup.

Là-bas, on le force à apprendre le métier de danseuse, la gestuelle et même le langage. Teigneux et plein de mauvaise volonté, Huge demeure contraint et forcé de coopérer par un traitement strict et ferme.


Trois semaines après, il est remis à des esclavagistes qui l’emmènent dans le palais de Zorba. Là-bas, il se décide finalement à jouer pleinement son rôle pour susciter le désir du Hutt et passer un moment seul avec lui. C’est alors qu’il arrive à l’émasculer et dire que c’est de la part de Mimi Solo.

Fuyant le palais, il libère des prisonniers pour gagner du temps et s’enfuit dans les rues de la ville. Parvenant à semer ses poursuivants, il se rend dans un cabinet de chirurgie où il arrive à se faire rétro-opérer, payant avec de l’argent volé dans le palais. Se rachetant aussi des vêtements, il vole un vaisseau et se rend sur Myrkr. Mais sur place, un droïde de service lui dit de devoir se rendre sur Tatooine.


Quand il arrive enfin, remettant les parties génitales de Zorba à sa marraine, cette dernière le récompense avec un brassard en cortose. Mais alors qu’il s’en va, Mimi projette des holovidéos de lui envoyées par Annah Wintouraa' lors des sessions d’exercice de danse ; quand il apprend cette moquerie, Huge est furieux et n’éprouve que davantage de haine à l’égard de Terrik-Solo.


Quelques jours après seulement, la marraine lui donne rendez-vous dans une arène de combat pour lui apprendre la lutte au corps-à-corps. Il découvre au cours de la séance un sabre laser dans les effets personnels de la jeune femme, et il apprend qu’elle avait été Jedi. Au début, il montre un excès de confiance en lui qui le rendent antipathique, bien qu’il se fasse recadrer rapidement. Toutefois, les coups ne s’arrêtent pas et il commence à se sentir humilié, en plus de réflexions goguenardes de Mimi. Poussé rapidement à bout notamment à cause de son aversion originelle envers la marraine, il lui dit ses quatre vérités et ses attentes déçues de lorsqu’il s’était engagé dans la Guilde.


Quote1.png Depuis des semaines, tu te défoules sur moi comme sur un objet... Depuis des semaines tu me donnes des missions bidon et humiliantes qu’on peut faire d’autres manières beaucoup plus sérieuses et professionnelles. Depuis des semaines tu te fous de moi et tu entraînes les autres avec toi afin que je me retrouve seul, tu fous rien pour m’aider à progresser autrement qu’à me donner des mandales et en me disant : « Fais quelque chose pour te défendre ! », et je suis sûr que tes magouilles de mes deux sont pas prêtes d’être finies... Seulement voilà : je suis pas un objet, je suis pas comme ce bracelet de cortose pur que tu m’as offert. C’était d’ailleurs le seul instant où j’avais l’impression que tu me considérais comme un être humain (…)

Non, je veux pas plus de toi que toi de moi (…) Si j’avais eu le choix, j’aurais pris Waren. Lui, au moins, il me voyait comme presque un égal, en tout cas c’est ce qu’il a laissé montrer. (…) Même si on se déteste tous les deux à première vue, qu’on a envie de se taper sur la gueule et que j’aurais pu te tirer dessus tout à l’heure, on peut essayer de trouver un terrain d’entente. Tu me dis que je cherche le conflit pour des broutilles, mais si toi t’essaies pas de faire la paix de ton côté, y’a pas de mystère, ça marchera pas.

Si tu traites toujours les novices comme ça, tu m’étonnes qu’on n’ait plus personne à la Guilde ! Y’a de quoi les faire flipper, avec des marraines comme toi ! ‘tain j’espère que t’es la seule à être comme ça.
(…)

Et arrête aussi de me considérer comme un mioche à cause de mon âge ! T’as vingt-cinq balais, j’en ai dix-sept. Et alors ? (…) Vous vous traitez tous d’égal à égal ici, sauf avec moi. Pourquoi les novices ils ont pas le droit de l’ouvrir ou ils sont pas pris au sérieux, même si ils ont une bonne idée ? Pourquoi les novices doivent faire les corvées chiottes pour leurs parrains ? C’est pour la formation ? Mon cul ! Cet argument à deux balles est ressorti à tout bout de champ quand on n’a plus de cartes en main (…) ! Enfin je dis « les novices », mais c’est encore et toujours de moi qu’on parle. Je suis pas égocentrique, c’est juste que je suis le seul exemple à ce jour. Tu connais Kitty Myr, la Cathare ? Tu crois qu’elle a eu un entraînement comme le tien de la part de Jésand ? Non ! Je suis le SEUL novice à devoir vivre ça, si on peut appeler ça vivre. Quote2.png

Huge vide son sac après des semaines de retenue.


Conflit avec Edoras

La relation entre marraine et novice ne va qu’en s’empirant et ils s’éloignent, jusqu’à ce que Mimi ne décide de laisser tomber ce parrainage mutuellement décourageant. De manière officieuse, en 170, elle prend la décision de reléguer la formation du garçon à son père et un ami de ce dernier : Edoras Könix Terrik et Aven Flar.


La situation ne s’améliore pas davantage : ne supportant pas les Mandaloriens de par ses souvenirs du gang, le courant passe très mal et Huge continue de se montrer déplaisant ; Edoras et Aven, essayant de lui faire adopter des coutumes et même une armure mandalorienne, se heurtent à un mur. La force de caractère des deux partis cause une guerre de positions perpétuelle, qui ne fait qu’accroître le ressentiment de Huge à l’égard d’Edoras – cumulant à la fois le côté mandalorien et sa parenté avec Mimi – et des Mandos en général.


Bon an mal an, Huge doit supporter Edoras et il essaie de faire ses preuves. Alors qu’ils se trouvent sur Myrkr pour enquêter sur un trafic d’ysalamiris, les trois hommes sont alertés par des cris d’enfant. Ils découvrent un orphelin malmené par un individu, duquels ils l’arrachent. L’enfant, du nom de Maly, est pris sous l’aile d’Edoras. Quelques heures plus tard, ils retrouvent le responsable du trafic, qui n’est autre que Talik Karrde, oncle des Jedi Naberry. Alors que les Guildeurs cernent sa maison, le vieil homme essaie de s’enfuir et est rattrapé par Huge et Aven. Talik, crachant au visage du second, provoque une colère vive chez le Mandalorien qui lave son honneur en le tuant d’un tir de blaster dans la tête, alors qu’il fallait le garder vivant. Néanmoins, Edoras estime la mission accomplie, et ils récupèrent la cargaison d’ysalamiris.


Avant de partir, le vaisseau des Guildeurs voit sa route barrée par un croiseur impérial. Huge est alors désigné pour voler un autre vaisseau et servir de diversion pour permettre aux autres de partir. Il saute en hyperespace directement vers Coruscant, entraînant les troupes ennemies dans un piège. Après quoi, il se rend sur Nar Shaddaa où il retrouve Waren.


La bataille de la Tour Sadow

Alors que la Guerre du SEZ bat son plein, les Néo-Croisés mandaloriens ont investi la Tour Sadow, avec à leur tête Asha Lemon. Leur objectif étant de faire plier tous les chefs de la pègre, la Guilde se sent donc menacée et envoie en avant-garde Waren pour infiltrer le bâtiment. Le Vieux de la vieille se laisse accompagner par Huge qui vient d’arriver.

L’attaque générale de la Guilde ne se fait pas attendre et la tour se fait reprendre étage par étage. Mais se retrouvant en infériorité, les Guildeurs se retranchent dans une salle en se demandant quoi faire. Déterminé, Huge arrive à raviver la flamme combattive de ses collègues et initie une charge dans le tas.

En arrivant aux niveaux supérieurs, Waren et Huge font face à Asha Lemon, laquelle leur donne bien du fil à retordre. Mais profitant d’un instant d’ouverture, Huge parvient à lui asséner un coup fatal.

Il ne faut pas longtemps après cette victoire pour que les deux Guildeurs soient interrompus par l’arrivée du Jedi Kiad. L’entrevue est brève en bavardages : le ton provocateur de Huge se retourne contre lui et Kiad, se laissant envahir par des sentiments agressifs, maîtrise le jeune garçon sans grande difficulté avec la Force. Le traitement, ajouté à un discours moqueur de Kiad, amplifie le sentiment d’humiliation que Huge vit particulièrement mal.

En dépit de la défaite flagrante, il parvient à substituer au Jedi un autre sabre laser, dont il apprend qu’il avait jadis appartenu à sa marraine quand elle faisait partie de l’Ordre. Huge garde cette arme comme trophée.

Huge (gauche) et Waren font face au Jedi Kiad lors de la bataille de la Tour Sadow (dessin par Bencenovii, couleurs par Huge)

Chacun de son côté, dispersés par la lutte impossible – malgré la longue expérience de Waren –, les Guildeurs quittent la Tour Sadow. Ils retrouvent des vaisseaux de la Guilde et se rassemblent dans leurs QG.


Départ de la Guilde

Laissé seul, Huge continue de faire quelques petites missions de routine afin de gagner de l’argent, mais sans progresser vraiment au sein de la hiérarchie – ses rixes avec Mimi, Edoras et Aven n’étant peut-être pas étrangères à cette stagnation. Se trouvant sur Ondéron, il est engagé de manière non déclarée par la Maître Jedi Padmée Naberry, qui lui demande de l’aider à retrouver sa clone. Une fois l’accord accompli, il est grassement payé et ramené sur Ondéron, d’où il repart avec son vaisseau.

Au fur et à mesure des années, il s’assagit un peu. En 172, après la guerre et alors qu’il se languissait qu’on ne lui donne pas de mission pendant plusieurs semaines, il trouve par hasard des œuvres de philosophie qu’il se surprend à lire. Cet événement d’apparence anodin marque pourtant un tournant radical : il prend conscience de son existence, de son individualité, et du fait qu’il ne se sent pas heureux – plus exactement que le bonheur est peut-être ailleurs. Il se rend compte avoir un problème avec lui-même, de par son idée de mener un combat contre la galaxie entière. Alors, tandis qu’il est sur Myrkr, il abandonne le brassard de cortose que lui avait offert Mimi ainsi que le sabre laser et son propre casque, et quitte la base sans prévenir qui que ce soit sans moyen de le recontacter.


Au service des Jedi

Errant à nouveau un certain temps dans la galaxie, il est contraint de s’arrêter sur Yavin 4 pour reprendre du carburant. Négociant avec le padawan Zatila Seprada, il tombe immédiatement sous le charme de Jaina Fanger, venue pour voir quelque chose avec son collègue. Bien que transi, Huge laisse une relativement bonne impression à la Jedi.

Au lieu de repartir immédiatement, il prétexte devoir faire des réparations dans son vaisseau. Un soir, il reçoit la visite de Fanger qui dit vouloir en apprendre davantage à son sujet, ce qui les fait dîner ensemble à bord de La Fumée. De plus en plus, il profite – voire abuse – de l’hospitalité des Jedi pour ne pas partir, voulant toujours plus se rapprocher de la padawan.


Huge face à Gondra lors de la défense de l’Académie (dessin par Bencenovii, couleurs par Huge)

Quand l’armée sith de Baaaaaaal attaque l’Académie, Huge participe à la défense uniquement par désir de protéger Jaina. Il fait, durant les affrontements, la connaissance du Réprouvé Jésand Wand-Kyl, lequel s’était immiscé dans la bataille pour une raison inconnue.

N’étant pas recensé comme faisant partie du personnel de l’établissement, Huge est attaqué par Gondra, le basilisk de Cenovii laissé à l’Académie pour la protéger. Le jeune humain ne doit son salut qu’à une intervention de Zatila, qui met la machine hors service.

Après les hostilités et le calme revenu, Huge vient à l’écoute de Jaina, traumatisée par le fait d’avoir dû tuer. Lorsque les membres de l’Ordre, de la Guilde et de la République sur Coruscant viennent pour célébrer la victoire sur Yavin, Huge hésite à s’attaquer à Mimi en lui tirant dans le dos. Mais Jaina l’interrompt en voulant le présenter à son parrain : Frank Morrens, qui était venu prêter main forte au Temple. Naturellement, Huge ne reconnaît pas son père, mais lui oui sans toutefois rien laisser transparaître.

Quand il retrouve Jésand, ce dernier lui propose de rejoindre les Réprouvés ou au moins de s’assurer de pouvoir le contacter en cas de problème avec la Guilde, cette dernière n’appréciant pas les membres qui faussent compagnie.


Quote1.png Pourquoi tu restes encore à la Guilde ?
— Je m'en suis barré quelques jours avant l'attaque sur l'Académie. De ce que je sais, personne n'est au courant. Et après tout, j'ai des comptes à rendre à personne.
— Profites-en, car un jour tu auras toi aussi une prime sur ta tête pour ça. Si tu veux faire partie de notre groupuscule, on pourra se protéger mutuellement.
— C'est pas Mimi qui me fait peur, ni Edoras. Et j'ai trahi personne. Je reste en cavalier seul, c'est après tout la meilleure chose : des responsabilités qu'envers soi-même et son entourage proche, pas d'organisation ni de devoirs pour des gens qu'on ne connaît pas, ou peu.
— Faire cavalier seul, c’est louable, mais c’est une pente qui va lentement te descendre vers la mort. On ne survit pas seul.
(…) Les chances qu’on te descende à ton prochain contrat par une tierce partie sont… maximales, quoi. (…) La Guilde n’aime pas les déserteurs. Quote2.png

Jésand Wand-Kyl et Huge.


Pour autant, Huge refuse de rejoindre les Réprouvés. Néanmoins, il garde le moyen de contacter le Vurk à l’avenir, ne serait-ce que pour en parler.


La cérémonie de victoire est interrompue par l’arrivée du sénateur Vyvacy Brûle, lequel avertit l’assemblée de la mauvaise santé de Padmée. Aussitôt, les Jedi choisissent de se rendre sur Phoenix pour aller à son chevet ; Jaina y va, et Huge la suit, et Morrens les accompagne également.


Nouveau mentor

Au cours du voyage, Huge est seul avec Frank. En discutant tous les deux, le vétéran lui propose de le former au combat au corps-à-corps, un art qui a fait une grande partie de sa réputation avec un style de sa création. Dans un premier temps réticent à cause de son expérience avec Mimi, Huge se laisse convaincre par l’argument qu’il pourrait la combattre et lui rendre sa raclée à l’avenir, en plus d’être avec un homme bienveillant à son égard.

Il apprend aussi être invité au mariage de Padmée prévu quelques mois plus tard. Suite à cela, les Jedi retournent sur Coruscant pour se préparer au voyage vers les Régions inconnues tandis que Huge et Frank vont chez ce dernier sur Talorande.

En chemin, le vétéran lui apprend certaines bases de combat rapproché, techniques qu’ils perfectionnent sur la planète gazeuse avec du matériel adéquat. Bien que ce soit un travail difficile, Huge apprécie la méthode plus pédagogique de Morrens que de Mimi, même s’il se permet parfois de s’amuser un peu lors des duels.


Huge et Frank Morrens à l’entraînement sur Talorande, en 172 (illustration par Huge)


Déterminé à vouloir faire des progrès plus vite que nécessaire, Huge manque de se faire étrangler à mort par un des robots d’entraînements, et ne doit son sauvetage qu’à une intervention de Frank.

Plus tard, le jeune homme avoue se languir de Jaina, malgré les nombreuses conversations qu’ils peuvent avoir par comlink, et il souhaite rejoindre le Vaisseau-monde du projet d’exploration.


Les Régions inconnues

Huge infiltrant un transport en direction du Vaisseau-monde (illustration par Huge)

Partant seul, Huge arrive sur Coruscant et essaie de monter à bord d’un transport en partance pour le Vaisseau-monde, qui avait déjà initié son voyage. Recalé à l’entrée à cause de son manque de pièce d’identité réglementaire, il choisit donc de se faufiler à bord en se cachant dans une boîte en carton.


Déposé dans les cales du transport, il choisit d’emprunter les conduits d’aération pour atteindre d’autres niveaux du vaisseau ; il manque même de se faire déceler à cause d’une enfant qui l’aperçoit dans une grille.

Il finit son parcours au-dessus des toilettes pour femmes, lorsqu’une grille sur laquelle il avançait cède sous son poids. Il est saisi par Jaina et Shina Ten'Shi, envoyées par la sécurité pour vérifier s’il n’y avait pas de passagers clandestins à bord du transport arrivé depuis peu au vaisseau-monde. Même si Huge est un clandestin, Jaina choisit de le couvrir en le faisant passer auprès du capitaine Grenn pour un passager en règle.


Une fois dans le vaisseau et parvenant à récupérer La Fumée qu’il avait réussi à faire embarquer dans les règles, il croise Kaarde Naberry, alors maître de Jaina, avec lequel il prend un peu de temps pour parler.


Escale sur Matraak

Il prend part aux explorations au sol, assez enthousiaste non seulement pour suivre Jaina mais aussi pour explorer d’autres planètes. Sur Matraak, il est capturé par les locaux en ayant voulu défendre les Jedi suite à une vague de folie de la part des indigènes.

Alors dans une prison de fortune avec Jaina et Weedge Terrik, les deux Jedi sont emmenés par des Matraakis. Seul, Huge parvient à se défaire de ses liens et à sortir. Il est retrouvé par [[Mirax Terrik], avec laquelle il retrouve les prisonniers emmenés : ces derniers sont malmenés dans un rituel étrange. Désireux de foncer dans le tas pour leur faire payer les sévices qu’ils commettent sur Jaina, le jeune homme est retenu par Mirax.


Weedge, percevant leur présence ainsi que celles de soldats républicains, finit par récupérer leurs sabres laser et un chaos général commence. Venu sur l’estrade pour protéger Jaina, Huge récupère ses armes posées dessus et se lâche complètement.

Quand Jaina reçoit un appel de Kaarde, c’est Huge qui y répond : le Maître Jedi leur demande de faire le moins de victimes possible et de revenir au vaisseau au plus vite. Constatant que la situation devenait critique, la foule toujours plus dense, Huge décide alors de simuler un état de transe impressionnante, ce qui capte l’attention de l’assemblée et permet aux Jedi de se faufiler hors de la zone.

À nouveau attrapé et assommé, il est accroché nu par les chevilles dans une autre cellule. Le jeune homme doit son salut à Kaarde, qui le trouve de manière fortuite alors qu’il cherchait des informations.


Quote1.png Promettez-moi de ne pas raconter à Jaina comment vous m’avez trouvé ! Quote2.png

Huge à Kaarde, n’assumant pas sa situation gênante.


Le Jedi lui demande de l’aider à attraper un Matraaki, afin de récupérer certaines informations dont il avait besoin. Grâce aux méthodes apprises sur Talorande, Huge parvient à en immobiliser un, avant de le laisser à Kaarde, puis ils retournent au vaisseau et ils décollent tous pour de bon.


Révélations sur No’Erda

Huge et Jaina échangent leur premier baiser sur No'Erda (illustration par Huge)

Lors de l’escale suivante, sur No'Erda, Huge est considéré par les autochtones comme « indigne » : en effet, les Erdians, culturellement liés à la Force, ne connaissent pas le fait de ne pas y être sensible.

Alors qu’il se promène dans la capitale en compagnie de Jaina pour visiter – y étant autorisés –, Huge vient en aide à une prostituée malmenée, en souvenir de son amie d’autrefois. La nuit même, il revit l’assassinat en rêve et est entendu par Jaina ; au matin, cette dernière le retrouve dans la cour du château et il finit par lui raconter cet épisode de sa vie.


Peu après cette révélation intime, Huge se sent plus que jamais lié à Jaina. Tandis qu’il la recroise dans le château, et alos qu’ils sont seuls, il décide de l’embrasser.

Plus tard dans la journée, une expédition est menée par les Jedi et les Erdians pour enquêter sur un lac empreint du côté obscur, et Huge choisit de les accompagner. Quand les Jedi découvrent Cenovii entre la vie et la mort au fond du lac, Kaarde et Jaina y plongent ; par esprit de protection envers Jaina, Huge veut plonger lui aussi mais il est retenu par les Erdians qui disent que c’est dangereux d’entrer dans le lac. Lorsque les deux Jedi remontent, ils sont partiellement corrompus et il faut retourner en ville ; sur le chemin, Huge demande un nouveau baiser à Jaina mais se fait recaler sèchement, ce qui lui brise le coeur. Quand elle a récupéré de sa corruption, elle cherche à se faire pardonner.


À l’article de la mort

L’exploration des Régions inconnues devant se poursuivre, le groupe retourne à bord du Vaisseau-monde et une autre planète est visitée. Lors de cette partie du voyage, il remarque le comportement suspect d’une Twi’lek et en fait part à Jaina. Lorsque cette Twi’lek, Dark Alys, échoue en voulant assassiner Cenovii, elle est poursuivie par Shina, Jaina et Huge notamment.

Séparés, le jeune homme part à sa poursuite seul et se fait rapidement tenir en respect. Peu après rejoint par Ten’Shi, ils essaient de l'affronter à deux mais Huge, malgré un combat acharné, se fait aspirer une grande partie de son énergie vitale et tombe dans le coma. L’arrivée quelques instants plus tard de Jaina permet de laisser le temps aux forces de sécurité du Vaisseau-monde d'arriver et de mettre Dark Alys aux arrêts. Huge, quant à lui, est envoyé en urgence à l’infirmerie.


Il reste inconscient deux semaines. Dans un monde entre la vie et la mort, il recroise toutes ses anciennes victimes en fantômes, avant de faire face à l’esprit de Viktor Koher, un Jedi Noir maître en manipulation mentale, pourtant mort plusieurs années avant sa naissance.


Huge face à Koher (illustration par Huge)


Comprenant que le Jedi Noir tente de le duper dans cette situation, Huge réfléchit mathématiquement et songe au suicide dans la mort, ce qui en théorie le ramènerait à la vie. Le pari, risqué, est néanmoins concluant et il reprend connaissance. Restant quelques jours en convalescence pour récupérer ses forces, il repart ensuite vers les mondes connus avec les Jedi.


Dans la vie civile

Durant quelques semaines, il rend service à l’Académie de Yavin 4 en tant que technicien. Sa relation avec Jaina se cachant de moins en moins, le couple se rend compte qu'on le regarde d’un mauvais oeil.

Finalement, suite à d’autres événements qui s’accumulent, Jaina décide de quitter l’Académie définitivement, ne se sentant plus à sa place et ne voulant pas vivre une vie dangereuse autant pour elle que pour son amoureux. Une nuit, ils partent donc à bord de La Fumée afin de se rendre sur Dantooine, dans la famille de Jaina.


Moins d’un an plus tard, Waren assassine l’Empereur Jaïus Fel sur Coruscant. Après qu’il se proclame nouvel Empereur, il étend son territoire et Dantooine y est intégrée. Lorsque, par la suite, il fait chercher des gens sensibles à la Force pour en faire des Chevaliers Impériaux, Jaina décide de fuir loin et le couple se réfugie sur Talorande, d'abord logés puis aidés et protégés par Frank Morrens de la République de Dark Sovereign.

C’est au cours de cet exil que Frank révèle le lien familial qu’il a avec Huge. La nouvelle bouleverse le jeune homme autant que Jaina, et crée pendant un temps des complications dans le couple avant que la jeune fille n’accepte cet état de fait et l’attachement qu'elle éprouve pour Huge. Ils restent ensemble et continuent de développer leur relation sept ans durant. Grâce à son père, Huge obtient un travail honnête et commence à gagner sa vie.


En 182, Huge et Jaina se marient. Au cours des douze années qui suivent, ils ont trois enfants sensibles à la Force, mais sans jamais les remettre aux Jedi. En 192, Frank s’éteint entouré de sa famille et, après une cérémonie avec les honneurs de la République, il est enterré dans le cimetière principal de Talorande. Quatre ans plus tard, la famille vient se recueillir quand Jaina perçoit l’aura de son ancien maître, Kaarde Naberry ; Huge la laisse le rencontrer seule et rentre chez eux avec leurs enfants.


Vivant une vie honnête et paisible, Huge ne fait plus parler de lui. Il espère, comme son épouse, retourner vivre un jour sur Dantooine si la planète sort du giron impérial.


Caractère

Contrairement à ce qu’il veut montrer, Huge est un garçon au grand cœur et sensible, un aspect qu’il n’arrive pas à assumer. Pour contrebalancer, il se donne une image de dur à cuire, meurtrier insensible mû par l’argent et le plaisir de tuer.

Il subit perpétuellement un profond manque de confiance en lui, un besoin de toujours faire ses preuves et de se montrer le plus fort, quitte à se mettre tout le monde à dos. Il a besoin de l’approbation et de la reconnaissance d’autrui, et dans le même temps, il veut toujours avoir le dernier mot. Paradoxalement, il a une tendance à aimer s’attirer l’antipathie des autres.


Ces défauts lui donnent un tempérament explosif – amplifié notamment par son adolescence –, où il ne supporte pas la critique ni le rabaissement. Il a une forte propension à rejeter l’autorité si elle n’est pas de son côté.


Les expériences négatives qu’il a eues avec la gent féminine l’ont rendu misogyne, bien que certaines femmes eussent été au sein des Caesare et avec lesquelles ses relations étaient saines. Ce trait de caractère lui a causé de nombreux problèmes lorsqu’il est passé sous le noviciat de Mimi Terrik-Solo, qui appréciait fort peu la chose et le lui rendait vertement. C’est en partie l’une des raisons pour lesquelles il la détestait avec autant de profondeur.

Ce défaut s’estompe rapidement dès lors qu’il rencontre Jaina Fanger et qu’il fréquente les Jedi, plus respectueux de sa personne et comprenant un assez grand nombre de femmes dans leurs rangs.


Son traumatisme suite à l’assassinat sauvage de Lana a brisé dans son esprit la notion de sexualité, ce qui le rend particulièrement naïf et même innocent sur ce point : tout ce qui a attrait, de près ou de loin, à ce domaine le dépasse complètement ; il ne saisit pas les sous-entendus et par conséquent, ne comprend pas le pourquoi de la différence entre les hommes et les femmes.

Cette pureté d’esprit est notamment préservée par un réflexe pavlovien de défense généré par son inconscient dès lors qu’un comportement lascif est fait à son encontre ; cela est notamment arrivé les premières nuits où il dormait avec Jaina et que, la première fois, elle a manifesté son désir charnel : il sauta du lit et se mit immédiatement en posture de combat, effrayé.


Suite à sa rencontre et sa fréquentation de Fanger, il s’assagit un peu bien que cherchant toujours, avec les autres, à garder cette image de dur désintéressé par les problèmes d’autrui.


En savoir plus

Le personnage de Huge a été créé et interprété par le joueur éponyme, de 2009 à 2014, avant que ce dernier ne quitte AnakinWeb. Il réapparaît de manière brève dans la fanfic [JDR] Scène coupée : Vingt ans plus tard par le joueur La_Mirialane en 2022.


Sa construction a plusieurs sources d’inspirations : d’abord, un mélange de Han Solo, de Renaud (pour l’aspect vestimentaire principalement) et du joueur lui-même. Plus tard, notamment pour l’inspiration physique, il est issu de Solid Snake, personnage phare des jeux vidéo Metal Gear Solid.


Dans un JDR classique, Huge serait un personnage d’alignement Chaotique, à cheval entre Neutre et Bon, mais voulant paraître Mauvais.


Les événements relatés dans la section Première mission ne retracent pas avec exactitude leur déroulement tel qu’écrit dans le sujet La chambre des missions ; la version encyclopédique a été adaptée pour correspondre à la situation géopolitique du JDR, que le joueur ignorait à l’époque. Ayant aussi très largement surestimé les capacités de son personnage pour le niveau de ce dernier, des modifications ont également été faites en ce sens.


Apparitions

La chambre des missions (première apparition)

Il faudra me passer sur le corps !
Sexy dancing !

Une raclée dans les règles de l’art

Le Temple Jedi : saison 4

Le Temple Jedi 5

La Salle Commune des Padas

[JDR] Scène coupée : Vingt ans plus tard