Ordre Jedi

De Holopedia
Aller à la navigation Aller à la recherche


L'Ordre Jedi est un groupe rassemblant les individus sensibles à la Force afin de leur apprendre à employer leurs pouvoirs au bénéfice des autres tout en se protégeant eux-mêmes de l'influence du côté obscur. 

Histoire

L'histoire des Jedi est étroitement liée à celle de la République, si ce n'est de la galaxie.

Origines

L'origine des Jedi remonte aux début de la République, vers 25 000 avant la bataille de Yavin, sur la planète Tython. Pendant cinq cents ans, les Jedi, alors dans une galaxie encore peu découverte - l'hyperpropulsion étant une technologie encore à ses balbutiements -, restaient unis.

Vers 24 500 av.BY, un groupe de Jedi voyait leur sensibilité à la Force, qui est un don rare, comme une preuve de leur supériorité et un fait naturel pour devenir les maîtres de la galaxie et dominer les non sensitifs. Cette philosophie, non partagée par les "traditionalistes" qui voyaient la Force comme une source de philosophie et son pouvoir comme un sacerdoce pour aider les nécessiteux, provoqua ce qu'on appela le Premier Grand Schisme. Les Jedi ambitieux quittèrent les terres de la République, devenant les premiers Jedi Noirs.

Exilés, certains de ces Jedi Noirs se rendirent dans l'empire des Sith, une espèce humanoïde guerrière à l'évolution relative, qu'ils dominèrent grâce à leurs pouvoirs. Au fur et à mesure du temps, les Jedi Noirs - pour la plupart Humains - se trouvèrent génétiquement compatibles avec ces êtres, ce qui provoqua une multiplication d'hybrides sensibles à la Force. Poursuivant leur philosophie de domination et de combat, ces Jedi Noirs s'extrémisèrent pour fonder l'Ordre Sith, qui allait devenir par conséquent le Némésis des Jedi encore jusqu'à nos jours.


Grande Guerre de l'Hyperespace

Les Jedi s'associèrent très tôt à la République Galactique - ils pourraient même en être en partie les fondateurs. Ce faisant, ils définirent leur rôle comme celui de gardiens de la paix, de la justice et de la démocratie et de la liberté, les principes mêmes de la République.

Près de vingt mille ans après ces fondations, l'Ordre était encore modeste et ne comptait que peu de membres. Cependant, suite à un saut en hyperespace hasardeux, les explorateurs Jori et Gav Daragon entrèrent dans les territoires Sith, dont l'isolement les avait fait oublier l'existence de la République et de l'Ordre Jedi. Le Seigneur Sith Naga Sadow, un hybride élevé dans les velléités conquérantes, décida de prendre l'itinéraire inverse des explorateurs pour attaquer la République en son coeur, à savoir sur Coruscant et dans le système Koros, aux fontières du Noyau profond. Les Jedi, malgré leurs faibles effectifs, participèrent à la bataille apparaissant pourtant perdue : Sadow, utilisant de la Magie Sith, trompait ses ennemis avec une illusion de Force, leur faisant croire à des armées beaucoup plus nombreuses que ce qu'il possédait réellement. Le Sith fut finalement vaincu et s'exila sur Yavin 4, où il fit bâtir des temples par ses guerriers massassis. L'Ordre Jedi, quant à lui, s'en retrouva grandi et assit une certaine autorité auprès de la République.


Guerre Civile des Jedi

Pendant deux millénaires, les Jedi œuvrèrent pour leurs idéaux à travers une galaxie grandissante grâce aux explorations. L'Ordre grandit grâce aux sensitifs découverts sur les différents mondes. Ce fut probablement pendant cette période que l'Ordre s'installa sur Ossus, à la place de Tython.

L'image de l'Ordre souffrit d'un Jedi déchu, Exar Kun, qui déclencha une guerre vers 4 050 av.BY. Une quarantaine d'années plus tard, il se scinda philosophiquement lors des invasions mandaloriennes dans les mondes non loin des frontières de la République : le Conseil Jedi estima que les atrocités commises par les Mandaloriens n'étaient pas de leur ressort, ces derniers ne s'en prenant pas à la République directement. Certains Jedi, comme le mystérieux Revan - surnom qui ne lui sera octroyé que plus tard -, son apprenti Alek Squinquargesimus ou son amie Meetra Surik, voulurent agir en dépit des décisions du Conseil ; quand les Mandaloriens franchirent la frontière, Revan partit pour le front en entraînant un grand nombre de Jedi derrière lui.


Cette décision, qui s'avéra payante en apportant la victoire à la République, provoqua un choc au sein de l'Ordre. D'autant que, après la guerre, Revan et son apprenti continuèrent à poursuivre les Mandaloriens au-delà des frontières, et furent attirés par le côté obscur de la Force. En cinq ans, grâce à un grand nombre de troupes républicaines leur étant loyales, ils fondèrent un proto-empire Sith, sous les noms de Dark Revan et Dark Malak. Avec leur armée, ils s'en prirent à la République.

Les Jedi, devant réparer leur erreur en n'ayant pas pu empêcher Revan et Malak de poursuivre les Mandaloriens, réussirent à capturer le maître vivant et à le rendre amnésique, afin de tenter d'utiliser son pouvoir - alors d'une puissance jamais vue à l'époque - contre les Sith dirigés par Malak seulement. Même si Revan recouvra la mémoire, il resta du côté des Jedi et tua son ancien apprenti pour espérer rétablir la paix. Néanmoins, il disparut de nouveau.

Néanmoins, l'Ordre se retrouva à l'agonie : après la mort de Malak, trois autres Seigneurs Sith - Dark Traya, Dark Nihilus et Dark Sion - s'associèrent pour former un Triumvirat Sith. A eux trois, grâce au pouvoir de la Faim de Nihilus, ils anéantirent l'énergie vitale de planètes entières et de leurs habitants ; la stratégie eut lieu sur Katarr, alors qu'un grand nombre de Maîtres Jedi s'y était rassemblé : Nihilus absorba toute leur énergie, ce qui agrandit considérablement sa puissance et causa un immense tort aux Jedi. Il ne restait plus que très peu de Jedi, et ces derniers étaient très prisés des organisations criminelles pour leur valeur pécuniaire.


Les Jedi ne durent leur salut qu'au retour de Meetra Surik, qui fut exclue de l'Ordre pour avoir suivi Revan dans les Guerres Mandaloriennes. Elle parvint à détruire les membres du Triumvirat Sith et alléger la menace qui pesait sur les Jedi.


Seconde Guerre Galactique

Symbole de l'Ordre Jedi de -3680 à -19

Avec la mort de Malak, les Sith s'effondrèrent dans des querelles internes faute d'un leader assez puissant pour les maîtriser - le Triumvirat ne se préoccupant que de son propre pouvoir. Néanmoins, trois siècles durant, les Sith se rebâtirent en secret sur Dromund Kaas et Korriban, et fondèrent le Second Empire Sith. Ils attaquèrent la République et en sortirent presque vainqueurs, détruisant même le Temple Jedi et forçant les Jedi à migrer vers Tython, quand un traité de paix fut signé. Une paix provisoire, afin de laisser le temps aux deux camps de se ressourcer.

Après une quarantaine d'années, le conflit reprit, durant lequel les Jedi durent faire face aux guerriers du côté obscur de la Force. Un grand nombre d'entre eux, des padawans aux Maîtres, périrent dans ce conflit.


L'Ordre Jedi, toutefois, dut s'associer aux Sith au cours de cette guerre : les Révanites, jusqu'alors vus comme une secte adorant Revan, se montrèrent très dangereux avec d'importants moyens militaires, et manipulés par l'Empereur Sith Vitiate pour que ce dernier retrouve une forme physique. Pour endiguer ce danger, Jedi et Sith travaillèrent ensemble -- l'Empereur n'étant plus considéré comme légitime par le Conseil Noir. Les Révanites furent vaincus et l'esprit de l'Empereur, bien que non détruit, banni.


Quelques années plus tard, la galaxie fut mise à genoux par l'Empire Éternel de Zakel, fondé par Vitiate en secret avec les fonds financiers du Second Empire. Fort d'une flotte de guerre immense et invincible, il anéantit les armées de la République et de l'Empire, alors de nouveau en guerre après la crise Révanite. Pendant cinq ans, l'Empire de Zakel régna d'une main de fer sur toute la galaxie.

Mais une association de forces militaires, menées par un Jedi anonyme et seulement surnommé Commandant, renversa la tendance : le Commandant parvint, sans trop de difficultés, à renouer un lien entre République et Empire Sith, et les Jedi firent de nouveau équipe avec leurs ennemis héréditaires pour le bien de la galaxie. Le Commandant tua finalement l'esprit de Vitiate, qui disparut à jamais, ce qui mit fin à la guerre et dérouta l'ensemble de sa flotte.

Après le désastre causé par Zakel, chaque camp pansa ses blessures et les Jedi furent sollicités dans toute la République pour aider à la reconstruction et protéger ceux qui avaient tout perdu.


Âge d'or

Vers l'an 2000 av.BY, alors que le Second Empire avait fini par tomber dans des circonstances obscures, un Maître Jedi déchu du nom de Dark Ruin rassembla des clans Sith. Pendant près d'un millénaire, le conflit séculaire entre Jedi et Sith recommença, pour prendre fin sur Ruusan, où les Jedi l'emportèrent à un prix très élevé : le chef des troupes Sith à cette époque, le Seigneur Kaan, comprit que la victoire sur Ruusan lui échappait et utilisa une bombe psychique pour emporter un maximum d'ennemis avec lui ; cent Jedi périrent, et parmi eux de nombreux Maîtres, et la planète se retrouva désertifiée. Toutefois, l'image des Jedi fut celle d'un martyre : tous ceux morts là-bas, mis au courant de l'utilisation de la bombe, choisirent volontairement de rester afin de permettre à un grand nombre d'autres de quitter la planète à temps.


Cette victoire provoqua chez les Jedi un sentiment de victoire définitive : en effet, tous les Sith connus de cette époque étaient plongés dans la bataille et avaient péri à cause de la bombe. Ce faisant, leurs ennemis ruinés, défaits de guerriers de la Force, les Jedi furent convaincus de leur toute-puissance et de leur hégémonie dans la Force.

Pendant les mille années suivantes, les Jedi n'étaient plus menacés et l'Ordre grandit comme jamais il n'avait prospéré. Ils s'occupèrent à temps plein du maintien de la paix, à l'aide des plus faibles à travers la galaxie, ne souffrant plus d'armées Sith assez puissantes pour représenter un danger. Par conséquent, les Jedi se laissèrent peu à peu aller à une forme d'arrogance et de suffisance intellectuelle, un sentiment d'invincibilité. Cette mentalité causa leur perte, ne sentant pas jusqu'à la présence d'un Seigneur Noir des Sith, Dark Sidious, à la tête de la République à partir de 32 av.BY.


La Grande Purge

Dark Sidious, arrivé à la chancellerie du Sénat galactique, dissimulait son affinité à la Force à un point tel qu'aucun Jedi ne le perçut, pas même les membres du Conseil qu'il côtoyait pourtant assez régulièrement. En -32, il envoya son apprenti, le Comte Dooku, sur Kamino afin de commander une armée de soldats clones pour la République - à cette époque, celle-ci n'avait plus d'armée régulière -, sous l'identité du Maître Jedi Syfo-Dias, alors mort depuis peu. Dix ans plus tard, l'armée fut prête et, jouant sur les sentiments sécessionnistes de nombreux systèmes, Sidious déclencha une guerre à échelle galactique jamais vue depuis Ruusan. Les Jedi jouèrent un rôle de chefs de guerre, de généraux à la tête des armées clones.

Après deux ans de combats, Sidious parvint à convertir le Chevalier Jedi Anakin Skywalker, un homme qui fut créé par la Force elle-même, au côté obscur, qui devint Dark Vador. Alors il mit son plan à l’œuvre et contacta toutes les unités de clones pour "exécute[r] l'Ordre 66", un protocole imposé aux clones comme quoi tout Jedi devait être considéré comme un ennemi de la République. Ce plan, d'une efficacité redoutable, causa la mort de milliers de Jedi, dont presque tous les membres du Conseil, épars à travers la galaxie. Le Temple de Coruscant, devenu seul lieu de vie de l'Ordre, fut mis à sac par Vador et l'armée clone. Presque tous les Jedi à l'intérieur, y compris les plus jeunes - dont des enfants -, furent massacrés ; très rares étaient les survivants de ce massacre.

L'image de guerriers des Jedi, alors qu'ils se targuaient d'être les garants de la paix, eut un impact négatif sur l'Ordre, notamment à cause de l'enlisement du conflit. Sidious joua dessus pour manipuler l'opinion à son avantage et attiser la haine de la population à leur égard.

Suite à cette hécatombe, Sidious put renverser la République au profit du premier Empire Galactique, un régime tyrannique sous la coupe du côté obscur de la Force.


Les Jedi se retrouvèrent encore moins nombreux qu'après leur guerre civile, quatre mille ans plus tôt. Les survivants durent se cacher, mais pour la plupart, ils furent découverts et exécutés, le plus souvent par Vador lui-même. Un groupe de neuf Jedi se rassembla sur Kessel, comptant affronter et tuer l'Empereur dans un coup d'éclat ; mais avant qu'ils n'aient le temps d'organiser quoi que ce soit, ils furent découverts et anéantis par Dark Vador.


Durant les vingt années suivantes, les Jedi furent traqués sans relâche et assassinés par les troupes impériales ou par Vador. Le règne de terreur cessa lorsque le fils d'Anakin, Luke Skywalker, formé par le Maître Yoda alors caché et en exil sur Dagobah, parvint à faire revenir son père du côté lumineux ; Vador redevint Anakin et tua Dark Sidious, au prix de sa propre vie.


Nouvel Ordre Jedi

Symbole du Nouvel Ordre Jedi, encore actuel

Quelques années après la fin de Sidious, Luke Skywalker refonda l'Ordre, l'appelant le Nouvel Ordre Jedi. Le but restait le même, à savoir apporter la paix et la justice dans la galaxie, en combattant notamment les Vestiges de l'Empire.

Parmi les batailles qu'affronta le Nouvel Ordre, il y eut la tentative de résurrection de Sidious, en 10 ap.BY. Deux ans plus tard, la jeune Académie, que Luke avait établi sur Yavin 4 dans un des temples bâtis autrefois par le Seigneur Sith Naga Sadow, manqua d'être détruite par un de ses propres élèves déchus : le Chistori Desann. Deux années encore plus tard, l'apprentie de Desann, qui lui avait survécu, tenta de faire revenir le Seigneur Sith Marka Ragnos - vieux d'une génération avant Naga Sadow - à la vie, mais fut arrêtée par l'Ordre dans une grande opération sur Korriban.


Le conflit majeur qu'affronta le Nouvel Ordre dans ses premières années fut la Guerre des Yuuzhan Vong, en +25, où les extragalactiques tentèrent d'envahir les mondes de la Nouvelle République. Quinze ans plus tard, Jacen Solo, fils de Leia Organa et Han Solo - et accessoirement neveu d'Ange Solo - succomba au côté obscur de la Force, en tant que Dark Caedus. La guerre qui s'ensuivit, appelée Seconde Crise Corellienne, se termina suite à un duel fratricide entre Caedus et sa sœur jumelle Jaina, elle aussi ayant reçu une formation Jedi.


Suite à ces désastres, l'Ordre Jedi put souffler quelques années et prendre le temps de se reconstruire. Abandonnant Coruscant, ravagée par les Vongs, puis Yavin, l'Ordre tenta de renouer avec ses racines en s'installant sur Ossus - les documents en leur possession à cette époque ne remontait pas jusqu'à Tython.

Pendant presque cent ans, les Jedi connurent une forme de paix. Mais dans ce même temps, Dark Krayt rassembla des effectifs dont plusieurs guerriers du côté obscur et s'allia à l'Empire de Roan Fel, qui avait mis la main sur quasiment toute la galaxie, à partir de 130 ap.BY. Le Temple d'Ossus fut ainsi bombardé, provoquant la mort d'un certain nombre de Jedi - dont le Grand Maître de l'Ordre, Kol Skywalker. Les survivants durent se cacher. Au pouvoir pendant sept ans, Krayt fut renversé en interne. Malgré son retour en fanfare, il fut définitivement détruit l'année suivante par Cade Skywalker, fils de Kol et descendant direct d'Anakin.


Renouveau après la Guerre du Sith Unique (ans 138 à 150)

Le retour des Sith (ans 150 à 156)

Alliances inattendues (an 158)

La Crise Corellienne

Black Baccara

La Dissolution de l'Ordre (an 160)

La Guerre du SEZ (164 à 170)

Article détaillé : Guerre du SEZ.


La Chute de Baaaaaaal (an 172)

Article détaillé : Bataille du Temple Jedi.


Vol d'Exploration (an 173)

Article détaillé : Vol d'Exploration.


Organisation

Leadership

Grand Maître de l'Ordre Jedi

Article détaillé : Grand Maître de l'Ordre.

Titre décerné au Maître Jedi du Conseil reconnu comme étant le plus sage de l'Ordre. Il est considéré comme étant le chef de l'Ordre et en pratique l'avis du Grand Maître est soutenu par le reste du Conseil qui fait confiance à sa sagacité.

Conseil Jedi

Article détaillé : Conseil Jedi.

Le Conseil Jedi est un groupe de maîtres sages et puissants dont les objectifs sont de :

  • guider les Jedi dans leur utilisation de la Force ;
  • d'assigner des missions d'assistance ou de méditation ;
  • résoudre des conflits ;
  • conseiller les Chanceliers de la République.

Rangs Jedi

Padawan Jedi

Le Padawan est une personne sensible à la Force ayant rejoint l'Ordre Jedi mais qui n'a pas encore appris à maîtriser ses dons.

Il commence par recevoir les bases de l'entrainement Jedi, très stricte pour éviter le moindre égarement, à l'Académie Jedi de Yavin IV. Les Padawans s’entraînent par groupe, sous la direction d'un Chevalier ou d'un Maître. Par la suite, le padawan continue sa formation sous l'égide d'un maître qu'il suit au cours des missions qui lui sont confiés.

Chevalier Jedi

Le titre de Chevalier est accordé au Padawan qui a terminé sa formation et réussit les épreuves, portant sur ses capacités au combat, sa sagesse et son auto-discipline. Il est alors adoubé par le Conseil, qui lui fait jurer allégeance au Code Jedi.

C'est le rang le plus commun pour un Jedi : quand on parle d'un Jedi sans préciser son rang, on fait généralement référence à un Chevalier.

Maître Jedi

Un Maître Jedi est un Jedi de très haut niveau, qui a fait la preuve tant de sa compréhension de la Force que de sa maîtrise du sabre laser.

Un Jedi peut devenir Maître lorsqu'il a réussit à instruire un Padawan et à en faire un chevalier. On peut aussi devenir Maître en réalisant des actions exceptionnelles, ou par auto-proclamation (dans ce dernier cas, le Maître n'est pas reconnu comme tel par le Conseil).

Code Jedi

Article détaillé : Code Jedi.

Le Code Jedi est le mantra Jedi qui guide les membres de l'Ordre sur les voies de la Force. Il est censé incarner la philosophie des Jedi.

Il n'y a pas d'émotion, il y a la paix.

Il n'y a pas d'ignorance, il y a la connaissance.
Il n'y a pas de passion, il y a la sérénité.
Il n'y a pas de chaos, il y a l'harmonie.

Il n'y a pas de mort, il y a la Force.

Le code des Jedi (Basé sur des méditations d'Odan-Urr).


Bases Jedi

Temples Jedi de Coruscant

Articles détaillés : Temple Jedi et Nouveau Temple Jedi.

<Insérer ici présentation rapide des temples Jedi de Coruscant>

Académie Jedi

Article détaillé : Académie Jedi.

<Insérer ici présentation rapide de l'académie Jedi de Yavin 4>

Temple Jedi d'Ossus

Article détaillé : Temple Jedi (Ossus).

<Insérer ici présentation rapide du temple Jedi d'Ossus>

Grande Bibliothèque d'Ondéron

Article détaillé : Grande Bibliothèque.

<Insérer ici présentation rapide de la Grande Bibliothèque d'Ondéron>

Chu'Unthor

Article détaillé : Chu'Unthor.

Le Chu'Unthor est le vaisseau-académie de l'Ordre Jedi. Il sillonne la galaxie en servant de base mobile aux Jedi et permet aux padawans de mener des missions sans que qu'ils ne soient accompagnés de leurs maîtres. Il a été détruit en 175 par la République fraîchement contrôlée par Dark Sovereign.

Membres de l'Ordre Jedi

Les différents membres de l'Ordre Jedi peuvent être retrouvés dans la catégorie Jedi.